HomeÉchos de chez-nous › LA VIE CHEZ-NOUS

LA VIE CHEZ-NOUS


La maladie a toujours un visage

Cette année, la journée mondiale des malades prend un sens particulier dans le contexte mondial de la pandémie de la Covid 19. Que de prises de conscience ! ! 

La pandémie a mis en lumière beaucoup d’insuffisances des systèmes de santé empêtrés dans leurs « tours de Babel structurelles » et de carences dans l’assistance des personnes malades. La pandémie nous a ouvert les yeux face aux traitements infligés à des malades laissés dans des conditions d’horreur.

En même temps, la pandémie a mis en relief le dévouement, la générosité et le don d’eux-mêmes de nombreux soignants, aidants naturels, de travailleurs et de travailleuses auprès des malades. Nous avons été témoin de tant de gestes de bonté, de réconfort, de soins prodigués avec professionnalisme et compassion. Et nous avons vu se déployer une grande créativité et trouver des moyens de se faire proches et d’apporter une présence, même virtuelle.

Enfin, ce temps de la pandémie nous fait réaliser que « la société est d’autant plus humaine qu’elle prend soin de ses membres fragiles et souffrants et qu’elle sait le faire avec une efficacité animée d’un amour fraternel. »

En cette journée mondiale des malades prions pour nos dirigeants, pour les soignants et les personnes qui travaillent auprès des malades. Cherchons à apporter réconfort, sourire, pensée priante et présence créative auprès des malades.

Message du pape François

http://www.vatican.va/content/francesco/fr/messages/sick/documents/papa-francesco_20201220_giornata-malato.html