As-tu fait prier la fleur ?

Au cours de l’été, en admirant les fleurs, en me laissant séduire par leurs couleurs,
leurs formes et leurs parfums, ou tout simplement en prenant soin de mon petit carré de fleurs,
j’aimais me rappeler cette pensée d’un moine chartreux :

La fleur ne prie pas; elle fait prier; elle prie, si je prie en la voyant.
C’est moi qui la fais prier. Je la fais prier si je reconnais en elle l’Être
qui l’a si bien vêtue et parée; j’achève son chant si dans cet être
je reconnais Celui qui me donne de le connaître
comme il se connaît et de l’aimer comme il s’aime.

C’est l’attitude que les psaumes nous proposent de mille et une façons.
Ils ne nous invitent pas à louer le Seigneur pour le soleil, la lune, les montagnes et les rivières.
Ils nous apprennent plutôt à inviter le soleil, la lune, les montagnes et les rivières
à louer le Seigneur avec nous. Nous devenons la voix de la création.
Nous modulons le chant silencieux de tout l’univers !

Et toi, as-tu fait prier la fleur ou le bouleau ?
As-tu fait prier l’hirondelle ou le papillon (tu peux oublier le maringouin) ?
As-tu fait prier le fleuve, le lac ou la rivière ? Peut-être que non …
Il est si peu habituel de louer !

Cet automne, tu pourras te reprendre et faire prier les érables si richement colorés.
Tu pourras faire prier les récoltes de ton jardin ou les blés dorés des champs …
Et cet hiver : la neige, la glace et le froid … Là, ce sera peut-être plus difficile !
Surtout si un beau jour tu te retrouves par terre à cause d’une mince couche de neige
qui te cachait sournoisement la glace …

Chaque jour, tu peux te joindre au chant de la création.
Félix Leclerc, notre grand poète- chansonnier,
l’a fait par son Hymne au printemps si magnifique.
À ton tour d’écrire un hymne à l’univers !

Mgr Yvon-Joseph Moreau

Mgr Yvon-Joseph Moreau, Respirer Dieu, Médiaspaul, 2014