HomeDE PAR LE MONDE › Curaçao

Curaçao

Élan missionnaire


1_Paroisse de Santa Maria

Paroisse Santa Maria

 

2_Avec les handicapées

 

Santa María (1986- …)

En 1985, lors d’un voyage à Curaçao, un missionnaire du Sacré-Cœur, ami de la congrégation, est touché par la pénurie de missionnaires sur l’île. Il fait part de son inquiétude à la supérieure générale, sœur Cécile Corriveau, en visite en République Dominicaine. Une demande est faite au conseil général pour l’ouverture d’une mission à Curaçao. En janvier 1986, deux religieuses dominicaines se rendent sur place afin de connaître la réalité. Le voyage est positif et en septembre, les trois premières missionnaires dominicaines débarquent sur l’île.

Dès leur arrivée, les sœurs se mettent à l’étude de la langue du peuple, le papiamento qui est un mélange d’espagnol, de hollandais, de portugais et d’anglais. Appelées à coopérer à l’œuvre pastorale des pères missionnaires du Sacré-Cœur à la paroisse de Santa María, les sœurs donnent des catéchèses, préparent des leaders pour les communautés de base et supervisent l’éducation de la foi dans les écoles.

Elles voient à l’entretien et au financement du cimetière en vendant les niches qu’elles font construire pour les défunts.

Une belle collaboration s’établit de la part de la population. Les jeunes sont dynamiques. Sous la direction d’une religieuse, ils construisent un local pour les réunions : Casa de la Juventud (maison de la jeunesse). Un terrain de jeux est également aménagé.

En 1999, la mission à Santa María ferme. Mais le témoignage laissé par les sœurs incite le nouvel évêque de Willemstad à demander aux religieuses de revenir. En 2010, elles reprennent la mission auprès de la population.

Depuis le mois d’août 2000, la communauté compte dans ses rangs une religieuse native de Curaçao.

3_Soeur MARIANELA MACAYA, NOTRE SOEUR DE CURAZAO