HomeLes fondateurs › Dans la main de Dieu

Dans la main de Dieu

« Que sa sainte volonté soit faite. Voilà ma devise quotidienne dans tout ce qui m’arrive ».
Virginie Fournier

24_Mère St-Bernard, dans la main de Dieu
Mère Saint-Bernard

Femme du long désir, Virginie attend 25 ans avant de réaliser son rêve. Après deux essais en communauté, elle embrasse la vie religieuse à 44 ans. Durant toutes ces années, elle ne cesse de chercher la volonté de Dieu. Son désir se creuse et « son âme s’établit dans la pauvreté », si bien qu’elle écrit en 1894 :

« La divine Providence ne conduit rien qu’à bonne fin, et plus la chose que l’on désire semble éloignée et digne d’être désirée, plus le bonheur de la posséder devient grand. »

Burinée par la maladie, les déceptions, les humiliations et les épreuves de toutes sortes, Virginie (Mère Saint-Bernard) ne cesse de vivre dans la main de Dieu. Peu importe le lieu où elle vit, peu importe le travail confié; ce qui est premier pour elle, c’est ce que Dieu veut. Femme d’écoute, de silence et d’humilité, elle enseigne à ses filles spirituelles par son exemple et par sa parole.

« Faites toutes la volonté du bon Dieu. Soyez simples, n’ayez qu’un désir : celui d’être uniquement ce que Dieu veut et de faire sa volonté telle qu’elle se présente. »

À chaque instant elle revit son « oui » initial dans l’abandon à la Providence et dans la confiance en Marie.