Seigneur, je crois… mais viens en aide à mon peu de foi

Seigneur, je crois…, mais viens en aide à mon peu de foi.
Comme les disciples sur les chemins de Palestine,
je veux me laisser séduire par ton passage dans ma vie
et t’emboîter le pas pour commencer à croire.

 Tu es toujours « devant » moi sur la route des hommes
et je veux te suivre, vaille que vaille,
entouré de mes frères et sœurs dans la foi.
Tout ce que je sais de toi, je l’ai reçu, de toi et des autres,
De ceux qui m’ont précédé mais aussi de ceux
avec qui je suis engagé dans la construction de ton Église.

 Fais qu’à mon tour je devienne témoin pour le monde.
Que ma foi grandisse et s’éclaire dans la mesure même où je la communique.
Efface de moi toute peur,
même si la barque est soumise à la tempête,
même quand tu sembles dormir et que tout paraît perdu.

 Que je sache accueillir les différences
et même les conflits entre croyants
comme une exigence de dialogue, d’amour et d’humilité.
Je remets entre tes mains toute cette diversité
pour que tu en fasses toi-même ton Royaume par l’action de ton Esprit Saint.

 Apprends-moi à me laisser évangéliser par les pauvres.
Que l’expérience d’autres communautés chrétiennes de par le monde
m’encourage à la conversion et à l’engagement au nom de l’Évangile.
Je veux sans cesse puiser à la source de ta Parole,
me laisser modeler par elle afin de devenir moi-même
« porte-Parole » de ta Bonne Nouvelle.

 Dans ce monde indifférent à ta présence,
que j’ose te dire et te proclamer comme Celui qui sauve.
Libère-moi de toute fausse pudeur pour être, là où tu m’appelles à vivre,
un signe visible de ta Vie et une raison d’espérer.
Amen. 

Frère Simon-Pierre Arnold